menu

Kinishao

BIO

Et si je vous racontais l’histoire d’un musicien qui se planquait ? Un artiste, brillant, qui se cachait, très très bien, sous une robe d’avocat. Seulement, au bout de longues années d’exercice de son métier, de réussites, de plaidoiries, de déchirement familiaux et de procès parfois glauques, cette robe d’avocat commençait à être à la fois trop petite et trop lourde à porter. L’artiste caché à l’intérieur étouffait.

 

Comme une plante indésirable que l’on essayait d’éliminer, la musique repoussait toujours et sortait encore et encore de lui …

 

La musique ne l’avait jamais quitté depuis son adolescence. Il était du genre élève brillant mais affreusement moqueur. Insupportable pour les autres, j’imagine….

 

Il avait gentiment suivi (et réussi bien sur) ses études de droit pour faire plaisir à sa maman si dévouée, à qui il ne voulait pas causer de soucis et qui, comme toutes les mamans, ne comprenait pas que la musique pouvait être un métier … 

 

Mais la musique était là et insidieusement ressortait tout le temps.

 

Très introverti, il croisa la route d’étranges personnages avec qui il fît du hip- hop. Il se mit alors à confectionner des beats pour un groupe dont l’occupation principale était de s’embrouiller … L’un de ses acolytes écrivait très bien, mais préféra le deal au mic … tandis que l’autre avait une super voix et un flot dément, mais ne croyait plus en ses rêves … et resta enfermé entre des murs sans sons…

 

La musique hantait l’artiste. Il se construisit un petit studio chez lui et entre deux procès, il écrivait des chansons pop, composait de nouveaux beats … Il aimait tant la musique, de Beethoven à Joey Starr, en passant par les 4 Fabuleux et Sa Majesté Pourpre …

 

Il vivait par la musique et respirait par elle. Mais il laissait sa passion flétrir en arrière plan de sa vie …

 

Au fond de lui, une petite voix lui sussurait que sa musique méritait bien mieux que cela … que ce qu’il voulait réellement n’était pas une « robe life », mais une « Pop Life » ..

 

La musique est indomptable … elle est libre et finit toujours par gagner.

Alors, peu à peu, elle grandit en lui, poussa encore plus fort dans les poches de

 

ses costumes trois-pièces, déchira les coutures et finit par jaillir de lui.

Il le savait : il était temps de raccrocher la robe.

La vie est trop courte pour passer à coté de ses rêves : il était musicien et ne voulait plus se cacher. 

  • cover play_circle_filled

    01. Faking The Go-Getter
    Kinishao

  • cover play_circle_filled

    Live Podcast 010
    Kenny Bass

play_arrow skip_previous skip_next volume_down
playlist_play